Maisons

Les maisons astrologiques

Sur un thème astral, se trouvent des subdivisions que l’on appelle les « maisons ». Au nombre de douze et comptées de I à XII, ces maisons expriment différents champs d’expériences vécus par la personne pour qui a été monté le thème astral.

Ainsi la maison I représente la façon dont on se différencie, la Maison V, la façon dont ont exprime sa créativité, …

En astrologie moderne, le mot « maison » à tendance à laisser la place au mot « secteur« . Le terme « maison » peut être compris comme quelque-chose de très fermé alors que chaque expérience de notre vie a deux aspects: un aspect extérieur (expérience) et un aspect intérieur (ressenti). Ces deux aspects d’un secteur doivent continuellement être interprétés ensemble comme étant interdépendants. Ainsi il n’est plus question de savoir ce que fera la personne dans un domaine de vie concret (prédiction), mais bien de déterminer ce que d’habitude il expérimente (aspect extérieur) et quel en est son ressenti (aspect intérieur). Bref, il s’agit bien son « attitude » vis-à-vis du domaine concerné. Ce n’est qu’à partir de là que l’on pourra travailler sur la meilleure façon qu’aura la personne de vivre son thème.

Maisons et Signes

L’astrologie humaniste accorde beaucoup d’importante à ces secteurs de vie (maisons), plus même qu’aux signes.

On pourrait dire, en somme, que les maisons sont bâties sur la terre alors que les signes sont les différentes couleurs que peut prendre le ciel. La personne qui se trouve au centre de son thème est d’abord une personne bien concrète, qui marche sur le sol et entre en contact avec des choses bien tangibles (les maisons). Mais cette personne le fait d’une certaine manière, en fonction d’une énergie qui lui vient du ciel. Ce n’est qu’à partir de là que les signes entrent en considération.

Dans l’étude des maisons, les signes décrivent l’attitude que la personne a par rapport à telle ou telle expérience. Exemple simpliste: une personne peut adopter une attitude très détachée ou innovatrice (Verseau) par rapport à ses avoirs ou à son corps (maison II).

Si cette maison contient une planète, cette planète est plus fortement actualisée en vivant l’expérience de cette maison. La personne qui a Saturne en maison VII pourrait trouver son autorité dans les relations qu’elle établi avec les autres. A condition, bien-sûr, de ne pas projeter son autorité ou son besoin de stabilité sur son/ses partenaires. Le signe vient, lui, nous dire ce qu’il y a lieu de vivre comme valeur pour éviter cette projection.

La façon dont un secteur est vécu par une personne dépend de l’endroit où ce secteur trouve son origine. Cette origine se nomme, en jargon astrologique « cuspide« . Si la maison IV d’une personne (nos bases, notre famille, notre foyer, …) prend son origine (sa cuspide) en Capricorne, il est fort possible que cette personne envisage sa famille comme quelque chose de très structuré, voir-même hiérarchisé (mère, père, oncle, tante, cousins, …).

Il existe des cuspide particulières qui se traitent différemment de la maison:

  • la cuspide de la maison I dite Ascendant (ASC)
  • la cuspide de la maison IV dite Fond de Ciel (IC – Immum Coeli)
  • la cuspide de la maison VII dite Descendant (DSC)
  • la cuspide de la maison X dite Milieux de Ciel (MC)

Dans le thème suivant nous pouvons voir chaque cuspide des maisons représentées par des pointillés rouges et retranscrites dans la liste en haut à droite.

Theme astrologique de Terres Intimes
Thème astrologique avec les délimitation des maisons et l’ascendant à gauche.

Soulignons une méprise assez répandue à propos des maisons: la confusion entre maisons et signes. Une maison n’a de signe QUE celui sur lequel sa cuspide se trouve. Même si, par exemple, la Maison I exprime quelque chose comme l’identité ou la naissance des choses (en relation avec le Bélier), cette maison n’a absolument rien à voir avec le Bélier. A moins, bien-sûr, que, sa cuspide se trouve en Bélier. Si elle est en Lion, la Maison I est Lion et non pas Bélier. Si la cuspide de la Maison IX qui exprime le sens qu’une personne donne à sa vie (en relation avec le Sagittaire) est en Taureau, l’attitude de cette dernière par rapport au sens qu’elle donne à la vie sera purement Taureau. Cette confusion peut amener à de graves erreurs: une Vénus en Balance dans une Maison I qui à sa cuspide en Balance n’a rien à voir avec le Bélier. Ici, Vénus se trouve dans son signe de prédilection et dans une Maison I dont elle est propriétaire.

Des écoles différentes

Il existe aussi plusieurs écoles de subdivision des maisons: citons les systèmes de Porphyre, de Campanus, de Régiomontanus, de Placidus et de Koch. Comme en toutes choses en astrologie, il s’agit de choisir un système en fonction de ses propres observations. A commencer pas celles que l’on fait de soi-même. Pour ma part, j’ai choisi le système Campanus car, à mes yeux, il se rapproche d’une plus grande spécificité géographique. Un peu comme de vraies maisons qui sont construites de manières différentes en fonction de l’endroit du monde où elles se trouvent.

Les maisons dans tous leurs états

Voilà, je terminerai cet article sur les maisons par une petite liste explicative et quelques conseils de lectures saines et incontournables les concernant.

Ubuntu!

  • Maison I : Conscience de sa différence, de son identité (Première inspiration du nouveau né, Respirer)
  • Maison II : Utiliser ses acquis (Posséder)
  • Maison III : Découvrir son environnement (Savoir)
  • Maison IV : Trouver son centre, sa stabilité (Établir)
  • Maison V : Exprimer sa richesse (Libérer)
  • Maison VI : Servir et être utile (Améliorer)
  • Maison VII : Aborder l’autre et s’associer (Se lier)
  • Maison VIII : Utiliser et développer les acquis de notre groupe (Renouveler)
  • Maison IX : Explorer d’autres mondes (Comprendre)
  • Maison X : Accepter le pouvoir de la communauté, des autres (Achever)
  • Maison XI : Exprimer les idéaux collectifs (Transfigurer)
  • Maison XII : Le renoncement pour un nouveau départ (Transcender)

Lectures

  • Les Maisons Astrologiques – Dane Rudhyar – Éditions du Rocher – 1990
  • Les Douze Maisons Astrologiques – Luc Bigé – Éditions Janus – 2010
  • La roue de l’expérience individuelle: les Maisons astrologiques – Alexander Ruperti – Éditions Médicis – 2006
  • The Twelve Houses – Howard Sasportas – The Aquarian Press – 1985